C'est la fête de la rentrée ! Rendez vous au O'waluigi I love you
Cee. (Layton) et Liloon (Zelda) rejoignent le staff en tant que modératrices.

Partagez | 
 

 BOWSER ◭ la réalité, c’est maintenant, là, tout de suite et elle est pas belle à voir alors bouge toi le cul !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar






MessageSujet: BOWSER ◭ la réalité, c’est maintenant, là, tout de suite et elle est pas belle à voir alors bouge toi le cul !   Sam 10 Déc - 11:50



Encore une journée sans repos, à voler sans cesse, cracher du feu et autres de mes pouvoirs. Depuis quelques jours, l'adolescent qui s'occupe de me faire jouer, est pour ainsi dire totalement déchaîné. Pendant des heures et des heures, je vole, j'attaque, je parle, j'écoute. Pendant des heures, je suis une marionnette, un objet, une coquille vide qui peut simplement penser. Voilà déjà deux heures que je m'amuse à réduire en miette des bestioles dont je ne sais plus le nom, des heures que je m'approche du " boss final " bizarrement, dans des moments pareils, je sens l'euphorie grimper dans mon corps, une certaine de joie même je dirais. Pourtant dieu seul sait à quel point mettre des bêtes en cendres, c'est répétitif. Mais, j'avoue ne pas m'en lasser. Puis tout à coup, tout s'écoule autour de moi, le monde de pixels dans lequel j'évolue, tombe en ruine et me voilà à nouveau de retour dans le Central. Coupure d’électricité sans doute ou un simple ennui, une non envie de continuer surement. Il y a des jours comme ça, je me pose simplement des questions, peut-être bête. Mais à quoi ça sert de faire toujours les mêmes choses dans ce monde de fous ? Sauver le monde, brûler des ennemis et je ne sais quoi d'autre. Au fond, nous ne sommes que de simples objets de divertissements, c'est tout. Un rire nerveux sort alors de mes lèvres à cette pensée et c'est alors que je me balade un peu partout sans raison, sans idées précises en tête vers où je vais.

Les mains dans les poches, l'esprit ailleurs, je réfléchis bien trop, à un point tel où je ne sais plus où je met les pieds. Résultat des courses, chute d'un trottoir équivalant à une main égratignée et un jean légèrement déchiré. Manque de bol surement, pourtant dans le jeu je suis loin d'être le plus maladroit des types, au contraire, je suis le plus adroit. Comme quoi, en dehors du jeu, nous sommes un peu inversés pour certains cas, alors que d'autres ... Je me passerais de commentaires. Me voilà alors pour ainsi dire entier, au Port Aquali. Mine de rien, j'aime cet endroit, il est calme, peu fréquenté et l'eau, allez savoir pourquoi, j'ai toujours eu un amour inconsidéré pour l'eau. Je n'ai jamais compris pourquoi d'ailleurs. Inspirant longuement, je laisse mes pensées idiotes disparaitre sur le pourquoi du comment, et le comment du pourquoi de ma création et autres conneries de ce genre. Des bruits de pas, une présence que je connais que trop bien. Haussant les sourcils, je me retourne. Un sourire s'affiche sur mes lèvres, une connaissance, un ami ? Je ne sais trop rien. Bowser est Bowser tout simplement, ce que je sais, c'est que j'ai une certaine confiance en lui. Pourtant oui, je connais sa réputation dans le Central: " méchant pas beau " mais j'ai ce truc, peut-être trop naïf, qui me laisse penser qu'il n'est peut-être pas mauvais, du tout mauvais. « Comme on se retrouve ! Tu veux que je sauve un chat coincé dans un arbre cette fois-ci ? » Bowser, et bien Bowser, me demande beaucoup de services, que j'accepte aveuglement, bêtement, des aides saugrenues. Parfois, je l'avoue, ce sont des aides bidons, mais j'en tiens une certaine fierté mine de rien. Tant que je ne dois pas sauver sa peau d'une invasion d'extra-terrestres bleus, tout va bien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar






MessageSujet: Re: BOWSER ◭ la réalité, c’est maintenant, là, tout de suite et elle est pas belle à voir alors bouge toi le cul !   Sam 10 Déc - 21:45


MANIPULATION IS THE KEY TO SUCCES. . ▬
bowser&spyro ;; « I don't give a damn about my reputation. You're living in the past, it's a new generation. A boy can do what she wants to do, and that's what's i'm gonna do. And I don't give a damn 'bout my bad reputation. » ;; joan jett ♥ bad reputation.
J'avais bien souvent tenté différents plan afin d'obtenir de nombreux alliés. En général, les principaux intéressés étant en général tout autant vicieux que moi, bien qu'ils savaient pertinemment que si jamais mon plan venait à fonctionner, et que je m'accaparait le Central, je serais seul Roi, bien qu'ils obtiendraient une petite partie de mon territoire, bien sûr. Histoire de pouvoir construire une monarchie solide et stable, pas sur le point de se briser à la moindre révolte de son peuple. Mais ne mettons pas la charrue avant les bœufs, il me restait encore un soucis, plutôt conséquent. Puisque oui, il me fallait obtenir la confiance du fameux peuple, ce qui en soit étais la technique la plus sûre de toutes, bien qu'elle redouble de ténacité. Après tout, ma réputation était déjà faite, et mes interlocuteurs savaient déjà à qui ils avaient affaire avant même que j'ai prononcé un mot, assez contraignant. Il me fallait donc trouver un moyen, et rapidement, de pouvoir obtenir les louanges du peuple. Mais de quelle manière ? Il était inutile de commencer les gentils, je savais bien qu'on démasquerait tout de suite ma mascarade. Alors, à force de me triturer la masse grise, j'avais eût ce qu'on pourrait nommer « l'idée du siècle ». Oui, j'avais trouvé le moyen d'entamer mon futur règne sur une base de confiance aveugle. Une réputation ne pouvait pas être changée ainsi, mais je pouvais toujours utiliser celle de quelqu'un d'autre, dont je m'attirerai les sympathies. Un simple naïf, qui croit au bon fond de chaque être, et apprécié de tous. Voilà, j'avais un plan infaillible. Sans failles, donc. Cet endroit regorgeait de ce genre de saintes nitouches, mais s'il y avait bien une personne qui était probablement assez influençable pour tomber dans le panneau d'un Bowser repentit de ses actes, était un dragon. Spyro. J'esquissait alors un sourire, parfait. Il ne me restait plus qu'à l'appâter, mais je n'avais aucuns soucis, j'allais y parvenir.
***
Les mains fourrées dans les poches, je me félicitait. Cette approche avec Spyro avait été un succès, et à présent il était persuadé que j'étais quelqu'un de bien, d’aimable, sur qui compter. Il avait confiance en moi, j'étais un pur dieu, vraiment. De mon habituelle démarche chaloupée, je longeais le bord du Port Aquali, proche de l'eau j'observais mon magnifique reflet se refléter dans l'eau. Puis, je vis Spyro, et m'approchais alors de lui tandis qu'il me parlait. Je me contre fichais de ce qu'il disait, mais je fit mine de l'écouter. « Tu m'as l'air en sale état, ton jean...»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar






MessageSujet: Re: BOWSER ◭ la réalité, c’est maintenant, là, tout de suite et elle est pas belle à voir alors bouge toi le cul !   Dim 11 Déc - 18:41



La naïveté, faire confiance. C'est surement ça qui va courir à ma perte, c'est surement ça qui va un jour me faire tomber royalement et sans aucune classe. Un jour, je vais me prendre une claque en pleine figure, dieu seul sait à quel point j'ai essayé de changer, jours après jours, mois après mois. Pourtant rien n'y fait, j'ai trop confiance en l'humanité, en tout le monde. Masochiste ? Surement, il y a de grandes possibilités que j'aime me faire du mal oui, le pire c'est que coups après coups, je continue à m'entêter à vouloir me faire une utopie idiote en tête. Ce qui n'arrange pas les choses, c'est le fait qu'il connaisse mon " frère " et j'ai une confiance assez conséquente en Bowser mine de rien. J'entends tellement de racontars à son égards, comme quoi il ne faut absolument pas lui faire confiance, qu'il est complètement ignoble, dénué de sentiments, vide tout simplement. Je le côtoie et parfois, j'ai du mal à croire les rumeurs qui courent, après tout, ce ne sont que des rumeurs n'est-ce pas ? Je déglutis, à la limite d'être nerveux. Il suffit de me poser des questions, je dois ... Et puis merde. Je secoue ma tête, les mains dans les poches, attendant une réponse venant de Bowser, mais rien, un silence s'en suit et son regard se baisse sur mon jean en piteux état. Pauvre de moi, encore un à mettre à la poubelle, en plus le sang, ça tâche pas mal, même si ce n'est qu'en petite quantité. « Tu m'as l'air en sale état, ton jean...» Et voilà à quoi je m'attendais. Regardant ma main l'espace d'un instant puis mon jean successivement, je roule des yeux d'un air presque penaud. Si ça se trouve, d'ici cinq minutes je vais me retrouver à patauger dans l'eau non loin de là. Déjà mon sens de l'orientation est déplorable, la maladresse ne change rien du tout, au contraire, c'est de pire en pire.

« Oh, ça. » Un vague rire s'échappe de mes lèvres et j'hausse les épaules, l'air de rien. Sincèrement, Bowser devrait avoir l'habitude de me voir dans un état pas croyable. Dire que derrière je suis un dragon, un dragon agile. Oh douce ironie du sort. Comme quoi. « Une sale rencontre avec un trottoir, il a pas dû supporter ma tête. En deux temps trois mouvements je me suis retrouvé par terre. » Manque de bol, la poisse me colle aux fesses depuis le début. Je suis un abonné de l'hôpital, un jour ils me donneront une carte de membre, c'est clair et net. Cette pensée me survenant en tête, une grimace s'affiche sur mon visage. Je reste un instant debout, avant de m'assoir en tailleurs tranquillement au sol, l'air de rien. Je regarde l'eau bouger, c'est détendant, surement la seule chose qui me fait oublier mes soucis - même si je n'en ai pas beaucoup, mais l'idée reste là. « Par simple curiosité, que ce que tu fais là ? » Je vois mal Bowser passer son temps dans des endroits comme celui-ci, au calme. Je ne sais pas pourquoi, mais je l'ai toujours vu comme quelqu'un se mêlant à la foule, aimant être entouré. Mais peut-être que je me trompe ? De toute façon, je ne connais que trop peu de choses à son sujet. Il nous arrive parfois de parler, comme ça, mais jamais de lui, ou de moi. C'est simple, nous parlons, sans connaitre la vie de l'un ou de l'autre. Même si, une certaine curiosité me pousse à vouloir en savoir plus quant à sa vie et tout le reste.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar






MessageSujet: Re: BOWSER ◭ la réalité, c’est maintenant, là, tout de suite et elle est pas belle à voir alors bouge toi le cul !   Lun 12 Déc - 19:46

D'un air détaché, j’observai la ligne de l'horizon sans grand attachant, gêtant le moindre mouvement qui pourrait attirer mon attention. Jouer les gentils, agréables et serviables était beaucoup trop éprouvant pour le vicieux que j'étais. Rien que le fait de rester avec quelqu'un d'aussi gentil m’exaspérait au plus haut point, et j'estimais que leurs démons intérieurs étaient beaucoup plus noirs et massif que les points, simplement qu'ils n'osaient pas exprimer leur point de vue, et s'adonnaient à toutes sortes de pratiques pour mettre l'autre à l'aise et le fausser dans sa vision de vous, oui. Un simple mensonge, alors pourquoi m'inculper d'être simplement moi-même, et d'être trop franc ? Alors que, dans leurs dos, leurs mentaient ouvertement multitudes de personnes, bien moins méritante que moi. J'exposai simplement ma vraie face, au lieu de me renfermer sur moi même et ma solitude, au moins, j'avais des proches qui m'appréciaient à ma juste valeur. Pas Spyro, je lui mentais. Je me contentais d'imiter, tout simplement. Pour dire vrai, j'avais beaucoup de mal à contrôler mes afflux de colère en sa présence, mais j'y travaillais. Et je comptais ajuster chaque imperfection de mon jeu de manipulation, jusqu'à atteindre la perfection. Comme tout ce que j'entreprenais, je tenais continuellement à ce que tout soit parfait. Oui, j'étais soigneux. Et, contrairement à ce que pensaient certains, chez moi, rien ne dépassait. Rien ne me répugnait plus que quelqu'un de négligé, de voir ses cheveux mal arrangés, où des vêtements froissés. J'étais certes un peu perfectionniste, mais il était évident qu'une légère estime de soit était requise. Et j'étais l'exemple parfait du type viril, mais soigneux de lui-même. Puisque oui, il ne suffisait pas d'appliquer une règle de toilette mensuelle et s'évertuer à soulever de la fonte pour être un éphèbe masculin. De plus, j'avais un corps -et un physique- parfait, sans vouloir me vanter. Bien à l'aise dans sa peau, j'avais entièrement saisit le sens de cette phrase, mais qu'importe. Tournant finalement la tête pour observer Spyro, ignorant simplement ce qu'il venait de dire, il se contenta d'un hochement de tête se voulant compréhensif, où bien amusé. Tout dépendait de la situation. Je finissais alors par m'installer au sol, assis sur le rebord. Près du vide. Mais je doutais fortement que Spyro ait le courage de me pousser, bien qu'il remonterait probablement dans mon estime bien basse de lui. Même si cela me mettrait d'autant plus sur les nerfs, et que je risquais fortement d'exploser. Ce serait amusant tout de même. Balançant machinalement les jambes dans le vide, j'observais les embruns s'agiter doucement. Spyro me demanda ensuite la raison de ma venue ici. Haussant les épaules, je l'observait, cherchant une réponse gentille. « J'ai senti ton âme en détresse. » Je devais encore peaufiner tout ceci, encore.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: BOWSER ◭ la réalité, c’est maintenant, là, tout de suite et elle est pas belle à voir alors bouge toi le cul !   

Revenir en haut Aller en bas
 

BOWSER ◭ la réalité, c’est maintenant, là, tout de suite et elle est pas belle à voir alors bouge toi le cul !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Et si tu m'achevais maintenant, là tout de suite - Hildred
» Elle Fait Son Jogging, Ce Qu'il Se Passe En Suite Va Vous Étonner ! [Elodie]
» Mais comment Moto GAto va faire pour gagner maintenant?
» Haiti a maintenant un premier ministre ...
» Torg: le jeu de rôle de la guerre des réalités

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH MY GAME-BOY! :: 
hors-jeu
 :: Archives RP
-