C'est la fête de la rentrée ! Rendez vous au O'waluigi I love you
Cee. (Layton) et Liloon (Zelda) rejoignent le staff en tant que modératrices.

Partagez | 
 

 « All the world is happy when Santa Claus comes. » ♣ Silver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar






MessageSujet: « All the world is happy when Santa Claus comes. » ♣ Silver   Dim 11 Déc - 11:46


« please Christmas don't be late. »


Epuisée. Oui voilà c’était le mot. Je n’en pouvais plus de courir dans tous les sens. Vous allez sûrement me dire que j’ai été créé pour ça. Certes, mais après 4h de jeu d’affilé je ne sentais plus mes jambes. Le joueur s’était acharné contre un boss et qui avait-il pris comme personnage ? Moi, malheureusement. Pourquoi pas Sonic ? Non tiens, pour changer pourquoi pas Amy-Rose ? Oui et bien j’enviais actuellement mon cher ami Sonic qui devait faire la sieste au central pendant que je me baladais avec mon marteau à courir et à sauter un peu partout. Pendant un moment, le joueur posa la game boy sûrement le temps d’aller aux toilettes. A ce moment, il appuya sur le bouton pause. Tout s’immobilisa. Je pouvais enfin souffler quelques petites minutes. Bref, après avoir tenté de battre le même boss au moins cinq fois, la console s’éteignit. Libre, j’étais enfin libre.

Arrivée au central, j’enlevais l’uniforme et je partis directement au manoir Boo. J’appréciais cette ambiance un peu effrayante. Puisqu’après tout, je n’étais pas du tout la même dans le jeu et en dehors. Je devenais une jeune femme non pas habillée en rose, mais plutôt en noir. Surtout que ma chevelure brune s’accordait parfaitement avec ce que je portais. En arrivant, je constatais que j’étais seule, puisque Silver qui partageait la chambre avec moi n’était pas. J’entrais donc et prit place dans la salle de bain. J’en profitais pour me remaquiller et mettre une tenue qui me correspondait un peu plus. Au central, j’avais pris pour habitude de mettre des vêtements plutôt courts. Certains trouvaient ça provocant, voir choquant. Seulement, j’en avais marre de devoir me taper une robe longue et rose. Cette fois, j’optais pour un collant avec un short ainsi qu’un haut court et noir, évidemment. En sortant de la salle de bain, je pris la direction de ma cachette à cadeaux. Oui, vous avez bien lu. Etant en période de fêtes, j’avais, ou plutôt nous, avions prévu de nous faire des cadeaux entre amis. En particulier, mon colocataire et moi-même. J’avais pris soin de cacher ce que je lui avais offert. Il était hors de questions qu’il trouve le cadeau. D’ailleurs je me demandais bien ce j’allais recevoir.

Je vérifiais une dernière fois cette cachette, sous mon lit, avant de me relever. Au moment même de me retourner, Silver se trouvait là, debout. Je sursautais avant de reprendre doucement mon souffle. Comment avait-il fait pour arriver sans même que je l’entende ? Je n’avais peut-être pas fait suffisamment attention… Car bien entendu nos ‘pouvoirs’ n’étaient présents seulement dans le jeu, au central nous étions tous ‘normaux’ enfin sauf pour certains. Je tentais finalement de prendre un air naturel. Ce n’était pas le moment de me faire découvrir. « Silver ! Tu es déjà rentré ? Alors la journée n’a pas été trop dure ? » J’esquissais un sourire avec un air qui se voulait innocent. J’appréciais beaucoup Silver et je le considérais un peu comme mon confident. A chaque fois que Sonic m’énervait, j’allais tout de suite me confier à lui. Car au fond, je me lassais de Sonic. Dans le jeu, je n’arrêtais pas de le coller et au central c’était presque l’inverse. Tout le monde nous voyait ensemble, mais je ne savais plus quoi penser de cette relation. Après avoir fixé le sol pendant quelques secondes, je relevais la tête tout en observant mon colocataire.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar






MessageSujet: Re: « All the world is happy when Santa Claus comes. » ♣ Silver   Dim 11 Déc - 15:24


Wake up the happiness,
THE SEASON OF SMILE IT'S COLD BUT WE'LL BE FREEZING IN STYLE
Fuir. Toujours plus vite, et toujours plus loin. Partir aussi loin que ses pas le mèneraient. Il savait qu'il avait besoin d'une excellente cachette. Maintenant. Quoi qu'il arrive, il pourrait se défendre. Même si il devait payer le prix fort. Alors il avançait, prenant des raccourcis, traversant des couloirs plus rapidement qu'il ne l'avait jamais fait. Regardant toujours derrière son épaule. Il n'était pas suivie. Pas encore. Il risquait pire que la mort. Et c'était bien ça qui l'effrayait au fond. Il ne montrerait jamais aucune trace de faiblesse, mais à l'intérieur, il était dévorée par l'idée que si quelque chose arrivait, il était tout seule. Il n'avait personne pour l'aider ici. Il était perdue. Et il avait cette affreuse impression de se retrouver seule contre l'univers tout entier. Mais ce n'était qu'un jeu, il était Silver, petit hérisson blanc venue du futur. Depuis cinq minutes, il jouait à la perfection son rôle. Ne pouvant ni parler de son propre gré, ni bouger. Tout ce qui prouvait qu'il était encore vivant, c'était ses pensées. Il n'avait que ça. C'est ce qui lui permettait de vivre, de montrer qu'il existait bien en dehors du jeu.

Puis, au bout de quelques petites minutes, sa console s'éteignit. Ce crétin n'avait sûrement pas recharger sa Game Boy. Il était enfin tranquille, les idées claires, les gestes contrôlés et allait enfin pouvoir reprendre ses activités. Silver sortit du portail de la central, s’étirant avant de continuer sa route. Sa nuque lui faisait affreusement mal depuis quelques jours. Sans vraiment savoir pourquoi, il se dirigea vers la chambre, espérant pouvoir se reposer pendant au moins quelques minutes. Le gamin allait sûrement recharger sa Game Boy, en même temps que d'y jouer, ne laissant que très peu de temps à Silver pour décompresser. Il entra dans le Manoir de Boo, ce lieu lui avait toujours été familier, la peur, c'est ce qui le garde en vie, le nourrit et le fait respirer. Devant la porte de l'appartement, il prit quelques minutes pour tapoter ses poches, cherchant tant bien que mal, les clefs qu'il ne trouva pas. Peut-être que sa colocataire était rentrée ? il essaya d'ouvrir la porte, et bingo, elle était ouverte. Amy ne la fermait jamais, petit tic que Silver trouvait très attachant. En fait, Silver trouvait tout attachant chez Amy. Sa façon de parler, sa façon de se comporter, de s'habiller, de sortir de l'ordinaire. Elle se démarquait des autres.

Il entra dans l’appartement, ne faisait aucun bruit. Amy dormais peut-être, et ne voulait absolument pas la réveiller. Elle avait dû avoir une journée compliquée, elle aussi. Il se dirigea vers la chambre d'Amy, entendant les bruits de glissement de quelques chose sur le sol. Il ouvrit la porte, avec tellement de délicatesse qu'elle ne l'entendit pas. Elle était là, par terre. Il se demandait bien ce qu'elle pouvait faire, mais il avait compris bien assez vite. Amy se releva et le vit. Posé contre le mur, il fit un petit sourire attendant qu'elle parle en premier. « Silver ! Tu es déjà rentré ? Alors la journée n’a pas été trop dure ? » Toujours aussi attentionnée. Silver avait toujours eu du mal à raconté ces allées et retour à la central. Il n'aimait pas cette vie. Il voulait hurler, se débattre. « Hey.. » Il sentait une masse à l’intérieur de lui. Un poids dont il n'arrivait pas à se débarrasser. Haine, douleur, tristesse, regret, joie. Peut être même les cinq à la fois. Probablement même. Alors il résistait. Il s'empêchait de pleurer, s'empêchait de sourire, s'empêchait de hurler. Il s'empêchait de ressentir quoi que ce soit. Il s'empêchait de se laisser envahir par ses émotions. Il préférait attendre. Une seconde. Deux. Trois. Et son attente finissait par se transformer en minute. Ce dont il ne se rendait pas compte, c'est qu'il était enfermée. Entre ses propres murs, entre ses propres décisions. On choisit toujours la route que l'on veut prendre, mais malheureusement, on ne décide pas de où elle va nous amener. « Ma journée? Si ont peut appeler ça une journée... Je n'ai fait que des allées retours entre la central et le jeu.. je n'ai qu'une envie : DORMIR ! » il rigola pendant quelques secondes. Avant de répliquer. « Qu'es-ce que tu faisait par terre, toi ? Me dit pas que tu faisait le ménage, j'te croirait pas. » Il aimait bien la taquiner. Il savait très bien ce qu'elle faisait et voulait voir quel excuse, Amy allait trouver. Elle était la seule chose qui le m’était de bonne humeur. C'était son rayon de soleil, celle qui lui redonnait le sourire et qui le rendait presque heureux. Mais ça, il ne lui en à jamais fait par. De peur sûrement.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar






MessageSujet: Re: « All the world is happy when Santa Claus comes. » ♣ Silver   Mer 21 Déc - 17:12


« please Christmas don't be late. »


Noël était vraiment une des plus belles périodes. J’appréciais tout particulièrement observer la neige tomber tout en étant bien au chaud à l’intérieur. En ce moment le froid commençait peu à peu à prendre place au central et il valait mieux se couvrir si on ne voulait pas attraper un rhume. De mon côté j’attendais patiemment la neige qui n’allait pas tarder à apparaitre en cette période. C’était la période que je préférais. Noël, le sourire des gens, les cadeaux… Tout ce que j’appréciais. Voilà pourquoi je gardais un sourire presque gravé sur mes lèvres. Bref, on pouvait croire que je ressemblais à une petite fille émerveillée. Et finalement c’était presque le cas. De plus, la présence de mes amis, en particulier Silver, me rendait joyeuse, voir euphorique. Oui. J’avais envie de faire la fête avec tout mon entourage. Mais je devais tout de même revenir à la réalité. A commencer par le jeu vidéo. Car nous pouvions nous faire ‘appeler’ à n’importe quel moment. Et malheureusement c’était le joueur qui nous contrôlait. Il était impossible de résister. Il fallait juste espérer de tomber sur un pokefan plutôt qu’un sonicfan.

Je bougeais finalement de ma place initiale. Il valait mieux ne pas éveiller de soupçons à rester coller près du lit. « Hey.. » Je relevais alors la tête dans la direction de mon colocataire. Il semblait exténuer et je me demandais aussi s’il n’y avait pas autre chose. J’esquissais un petit sourire qui se voulait accueillant. Il semblait tendu et en réalité je ne savais pas du tout quoi faire pour l’aider. Car après tout, Silver restait un bon ami et quand il avait des problèmes, je tentais de lui apporter mon aide. « Ma journée? Si ont peut appeler ça une journée... Je n'ai fait que des allées retours entre la central et le jeu.. je n'ai qu'une envie : DORMIR ! ». Je me mis à rire à mon tour. Nous étions tous pareil, du moins la game boy nous fatiguait tous autant. Le pire était sûrement en période de vacances lorsque les gamins avaient leur console avec eux non stop. Ils en profitaient même pour en jouer la nuit, et c’était ça le pire. Je fis quelques pas sur le côté avant de revenir en arrière. J’avais du mal à rester en place et en même temps c’était une façon de bouger un peu, enfin de faire comme si. « Qu'est-ce que tu faisait par terre, toi ? Me dit pas que tu faisait le ménage, j'te croirait pas. » Pendant un moment, je tentais de rester le plus naturelle possible en montrant un air étonné. « Mais… Mais si ça m’arrive lorsque la chambre est en désordre... » D’accord ça sentait le mensonge à plusieurs kilomètres mais en même temps j’avais beaucoup de mal à mentir. Je soupirais finalement, la tête baissée. Noël arrivait à grands pas et il était temps que je sorte le cadeau de sa cachette. En y réfléchissant, il allait prendre la poussière et au moins je n’avais plus besoin de mentir à nouveau. Je me rebaissais finalement pour prendre un petit sac avec un nœud autour. Je me relavais et m’avançais vers Silver, un grand sourire aux lèvres. « Bon… Puisque je suis découverte... et bien voici ton cadeau ! » Je tentais la pochette en espérant qu’il n’allait pas être déçu de ce que je lui avais offert. Il s’agissait d’une montre assez tendance et connaissant les gouts de mon coloc’ je me disais que ça pourrait lui faire plaisir.

Je restais alors silencieuse en regardant Silver déballer son cadeau. Evidemment j’appréhendais un peu sa réaction, mais j’espérais surtout qu’il n’allait pas se faire rappeler dans son jeu à ce moment. Puisqu’à tout moment le joueur pouvait allumer sa console et nous étions alors obligé d’être présents dans le jeu. Mais pour l’instant, tout semblait se dérouler parfaitement bien.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar






MessageSujet: Re: « All the world is happy when Santa Claus comes. » ♣ Silver   Lun 26 Déc - 21:24



Wake up the happiness,
THE SEASON OF SMILE IT'S COLD BUT WE'LL BE FREEZING IN STYLE

Il se trouvait dans un endroit en dehors de toutes réalités. Un endroit qui n'appartenait qu'à lui, et qui le protégerait, le temps nécessaire. En fin de compte, le jeu n'était peut être pas entièrement corrompu. La game boy dont il était fière, et qu'il aimait, même si parfois, c'était tellement dur d'y rester. C'était chez lui. C'était sa maison, une sorte de refuge, quelque part, cachée du monde et maintenant, cachée à tous. Tous ces rêves qu'il avait fait, tout ce qu'il avait imaginé. Des histoires racontés pour se faire plaisir, des rêves, qui resteront à tout jamais des espoirs perdus. Il avait rêvé pendant si longtemps qu'il avait, durant une certaine période, oublié ce qui était vrai, et ce qui ne l'était pas. Il avait perdu la mémoire, elle avait perdu tout ses souvenirs. C'était plus simple, et c'était moins douloureux. C'était plus facile de ne rien savoir. On ne peut plus être accusé. On ne peut plus souffrir. C'était comme ça qu'il voulait construire sa vie. En oubliant. Mais après avoir haï ses souvenirs si longtemps, aujourd'hui il se rendait compte qu'il n'était que trop faible sans eux. Sans la mort de ses parents, il ne serait pas le même. Et il n'aimait absolument pas celui qu'il aurait pu devenir. Il avait besoin de la force. Du contrôle. Il n'aurait été qu'une faible petite chose, sans les épreuves qu'il a dû combattre, seul. Mais les gens qu'il avait détruit. Ceux qu'il avait oublié. Ceux qu'il a laissé tomber, et ceux qui l'ont laissé tomber, tous ceux là. Ils était réels. Et ils avaient existé. Puis ils étaient repartis, aussi simplement que ça. Il apprenait ce que c'était, de devoir dire adieu. Et il apprenait à ravaler la peine, les larmes. Pour laisser place à la folie. À la rage. À toutes ces émotions destructrices qu'il avait ressenti, et par lesquelles il était passé, plus de fois qu'il ne l'aurait vraiment souhaité.

Il regarda les petites décorations de noël, un peu partout dans l'appartement. Les guirlandes, et les boules, rouges, jaunes, orange... Silver ne pouvait pas s'en empêcher, lorsque les fêtes de noël arrivait, il décorait l'appartement, de fond en comble. n tic qu'il avait depuis tout petit. il redevenait un enfant. N'ayant jamais eu de véritable enfance, les fêtes de noël, il s'en fichait completement. Mais aujourd'hui.. peut-être veut-il rattraper les choses. « Mais… Mais si ça m’arrive lorsque la chambre est en désordre... » Il ne la croyait pas, son visage disait le contraire, elle mentait, Silver le sentait à plein nez. Il la connaissait par cœur et la moindre de ses expression, il l'ai connaissait. Et il avait raison! Elle soupira avant de se pencher, pour prendre le petit cadeau qu'elle tendit dans ses mains. Elle était resplendissante. Le sourire au lèvre, les yeux pétillants, et elle l'émerveillait. « Bon… Puisque je suis découverte... et bien voici ton cadeau ! » Silver souria, il était heureux. Heureux de voir qu'on ne l'oubliait pas. Qu'il ne resterait pas tout seul jusqu'à la fin de sa vie. Car il avait peur. Peur de rester seul, d'être encore une foi abandonné par ceux qu'il aime. Que les autres tournent la page. De n'être que de passage. « Mais il fallait pas! ... Ah, c'est la montre que je voulait depuis longtemps. Merci Amy... t'es la meilleure! » Il s'approcha d'elle, lui faisait un petit bisou sur le front. Cette montre, il l'adorait déjà, c'était un cadeau d'Amy. Il allait en prendre soin, c'était l'un des plus beau cadeau qu'il est eu jusqu'ici. Il tendit le bras, enfilant la montre, puis chercha à son tour, le cadeau d'Amy. Quelques secondes plus tard, il sortit un grand cadeau, décoré de ficelles, et de petite paillette. Il c'était éclaté à faire ça, pendant qu'elle était appelé. Son cadeau? Une robe de soirée cocktail, noir. Il pensait que ce cadeau pourrait lui faire plaisir. C'était une fille, et il savait très bien que toutes les filles rêvaient d'avoir de belles robes. Même s'il n'avait pas eu assez d'argent pour les chaussures, il état quand même content de lui offrir cette robe. « Et ça c'est pour toi! si t'aime pas, le dis pas.. mais vend la sur internet. » souria t-il en tendant son cadeau.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: « All the world is happy when Santa Claus comes. » ♣ Silver   

Revenir en haut Aller en bas
 

« All the world is happy when Santa Claus comes. » ♣ Silver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Edmond Bronson - I do not believe in Santa Claus
» Présentation de Santa Claus ! [Validé par les Lutins !]
» Noëlle ✦ Santa Claus isn't a legend
» North, Santa Claus (Les 5 légendes) [LIBRE]
» OMG! Two Santa Claus for one hospital? Hell yeah! | ft. Min Jae

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH MY GAME-BOY! :: 
hors-jeu
 :: Archives RP
-