C'est la fête de la rentrée ! Rendez vous au O'waluigi I love you
Cee. (Layton) et Liloon (Zelda) rejoignent le staff en tant que modératrices.

Partagez | 
 

 oh je suis désolé, je suis allergique aux conneries ! - DAXTER.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar






MessageSujet: oh je suis désolé, je suis allergique aux conneries ! - DAXTER.   Ven 16 Déc - 21:14

image

Encore une partie qui se finit. Encore une partie qui c'est plutôt mal finit pour ma pomme à vrai dire. Le gamin ne sait pas gérer mon personnage, le gamin ne sait pas me gérer, il n'a surement pas dû lire les explications à l'écran. Résultat des courses, je suis mort une dizaine de fois, surement par embêtement ou pétage de plomb, il a arrêté le jeu d'un coup. Que devrais-je dire mis à part que je n'ai jamais été aussi heureux de ma vie d'arrêter mon jeu. Mourir dix fois, pour la même chose, c'est lassant, fatiguant, surtout d'entendre les commentaires inutiles de Daxter pendant les petits films. D'ailleurs ces petits films se répètent encore et encore, c'est toujours pour la même mission que nous mourrons en ce moment. Sincèrement, à la longue je connais par coeur les répliques de Daxter. Nous voilà enfin dans la zone de retour du central. Joie, joie oui ! Un sourire se glisse sur mon visage, je soupire content que le massacre s'arrête enfin. Mes mains se posent sur ma perruque jaune et verte, je l'enlève d'un coup sec. Oui parce que non seulement c'est une perruque que je dois avoir, mais aussi il fait chaud là-dessous je peux vous le dire. J'arrache mon bouc postiche sur mon visage et l'affaire est simplement close. Daxter lui, est taille normale maintenant. Daxter est Daxter quoi. Un seul regard suffit, je ne dois rien dire, parce que je sais presque à l'avance ce qu'il va faire. Balancer une vanne à faire pleurer un enfant de cinq ans, faire un commentaire sur la manière de jouer du gamin, un commentaire sur moi, sur le jeu. Enfin des choses dans ce genre qui font de lui, Daxter la beloutre dans le jeu. Sincèrement, il ne change pas énormément du personnage déluré qu'il est dans le jeu, mais je l'avoue: parfois j'aimerais qu'il se mette sur pause et s'arrête un peu. Pas que je ne l'aime pas, mais je le supporte de moins en moins. Il me trouve trop sérieux, je le trouve trop gamin pour son âge. La vie est belle non ?

C'est assez drôle quand on y pense, dans le jeu nous sommes sur la même longueur d'onde, mais dans le central, c'est une autre histoire. Je pense que si le gamin nous verrait sous cette forme, en train de se gueuler dessus comme des enfants capricieux, il hurlerait. Alors ça oui. Hurler, pleurer, se rouler en boule et se dire: mais c'est de l'arnaque ce jeu, ils peuvent pas se voir en peinture ! Comme quoi, personne n'est parfait. Attrapant ma " tenue de scène " je m'éloigne petit à petit de Daxter. Parce que de toute façon je le connais, je le connais trop bien. Justement peut-être que c'est ça le problème. Depuis cinq ans nous nous supportons, depuis cinq ans c'est comme ça. Ce n'est pas de la haine, ni rien, mais c'est plus complexe que ça. Nous sommes totalement inversés, au niveau caractérielle. Alors parait que les contraires s'attirent, laissez moi vous dire quelque chose, ce ne sont que des mensonges. Parce que nous on s'attire pas, on se lance des piques à un point que ça finirait presque en assassinat. Je ne pousse pas le bouchon, je suis simplement réaliste. Tournant les talons, j'essaie de mettre une grosse distance, si ce n'est carrément fuir. Maintenant, reste à voir s'il va faire un commentaire ou partir de son côté. Peut-être que la journée ne sera pas si mauvaise en fin de compte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar






MessageSujet: Re: oh je suis désolé, je suis allergique aux conneries ! - DAXTER.   Mar 20 Déc - 12:16

Jeu de merde... C'est exactement le juron qui me traverse l'esprit au moment même où la réalité reprend le dessus. Vivre des aventures aussi éreintantes commence légèrement à me saper le moral. Et si au moins je pouvais revêtir, pour une fois, le rôle du héros plutôt que celui de l'acolyte bouffon à la verve acide. Je soupire, en reprenant ma taille normale. Quel est l'imbécile qui a, un jour, décrété que j'étais fait pour être une beloutre, un animal qui n'existe même pas. Cet imbécile-là, d'ailleurs, si je le croisais, apprendrais certainement à épeler mon nom sans l'associer à cet espèce de larve orange qui me sert d'image à l'écran. Je suis loin d'être à l'apogée de mon talent, moi qui estime ne pas être que... Daxter ! Pourtant, aujourd'hui, lorsqu'un gamin entend mon prénom, il pense automatiquement à ce fichu jeu. Et, instinctivement, il associe mon patronyme au visage rigolo de ce second rôle amusant qui ne se démarque de son acolyte que grâce à ses remarques stupides perpetuelles. Voilà ce que je suis ; un comique ! Et comment pourrais-je espérer qu'un jour on me prenne au sérieux quand il n'y a, pour me représenter, que les célèbres piques que je lance à qui mieux-mieux durant les phases de jeu. N'importe quoi ! Jeu de merde... Voilà tout ! C'est ce jeu stupide qui m'a rendi si aigri et si insensible. C'est ce fichu jeu qui m'a volé mon innocence et qui m'a empêché de grandir normalement. Je lui dois tout, certes, mais en même temps, il m'a tout pris. Alors je soupire, laissant ma taille normale reprendre doucement le dessus sur mon penchant animal, tout en osant un regard vers Jak.

Lorsqu'enfin je me déshabille, ôtant cette fourrure insupportablement chaude, me retrouvant en boxer dans la zone de retour, je respire, à nouveau. Souriant discrètement, je passe une main dans ma chevelure tout en me délectant du spectacle jouissif que m'offre mon partenaire. A chaque fois, c'est pareil ! Il me fuit comme la peste. Incroyable ! Dire que, durant nos parties, nous sommes indiscociables, représentant l'amitié, la vrai, la sincère. Dire que durant nos parties, nous sommes indécollables, toujours l'un avec l'autre, comptant l'un sur l'autre. Incroyable ! En vrai, il ne me supporte plus, ou pas. C'est réciproque d'ailleurs. Sa manière de prendre les choses me gonfle. Il a le rôle titre, celui du héros, il est adulé et certainement très apprécié et, le pire dans tout ça, c'est qu'il en a strictement rien à foutre. Alors que je tuerais pour être à sa place. Dans ma tête, je suis encore un gamin, je réagis comme réagirait la beloutre dans les jeux ; je parle, je commère, je réponds, je provoque. Mais je ne pisse pas bien loin... je ne suis qu'un gamin dépourvu de toute responsabilité. Je n'aime pas être un adulte, mais Jak n'arrive pas à le comprendre. Tant pis, après tout, il n'est pas en droit de savoir ce que j'ai vécu, ni ce que l'enfer de ce jeu représente à mes yeux. Néanmoins, son comportement m'amuse tout autant qu'il me dérange. Pourquoi ne peut-il pas envisager de rester là, de discuter un peu avec moi. J'ai l'impression que, dans un sens, je le dégoûte. Je ne sais même pas pourquoi. En boxer, sans pudeur, je lui cours après, m'interposant entre la sortie et lui, croisant les bras sur ma poitrine, un sourire provocateur dessiné sur mes fines lèvres.

« - dis moi, ça t'arrive de faire preuve d'un peu de sympathie en dehors des jeux ? Je t'emmerde à ce point pour que tu me fuies ainsi ? »

Je ne peux pas m'empêcher de le provoquer. Pas parce que je ne l'aime pas, mais parce qu'au fond, j'aimerais que cette situation change. Même si finalement, il m'agace bien plus souvent que j'ai plaisir à le voir. En fait, notre relation est loin d'être facile, loin d'être normale non plus. Nous avons beau nous montrer tendres et attentionnés l'un envers l'autre dans les nombreuses parties que nous disputons, en dehors, nous n'arrivons pas à communiquer autrement que par provocation, et cette situation pèse. J'ai besoin d'un soutien, j'ai besoin d'un ami... Pourquoi ne peut-il pas simplement envisager que je puisse être quelqu'un de sympa, en dehors du jeu aussi ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar






MessageSujet: Re: oh je suis désolé, je suis allergique aux conneries ! - DAXTER.   Mar 20 Déc - 17:48

Bizarrement, je m'attendais à ce qu'il fasse ça. Qu'il fasse tout pour m'empêcher de partir, raconter des idioties pour ne pas changer. Je roule des yeux, passant mes mains dans les poches de mon jean. Oui j'ai de la chance, en ce qui me concerne je n'ai pas besoin d'enlever ma combinaison totalement. Daxter lui et bien, il a toute une panoplie pleine de poile. Il y a des jours, je préfèrerais sincèrement qu'il soit cette " beloutre " le pire, c'est que je le vois, je le sens et même parfois il lui arrive de le sous-entendre, il veut être le héros de l'histoire. Dieu seul sait à quel point j'aimerais lui donner ma place. La gloire, être le roi du monde, n'est pas ce que je préfère le plus. Comme quoi, aucun des deux n'est content de son rôle. Il y a des jours, j'aimerais être dans la peau de celui qui balance des âneries, qui reste sur l'épaule du dit héros et qui ne fait rien. Moi un fainéant ? Pas du tout, juste que, c'est fatiguant de sauver le monde, à chaque fois. Je reste un moment sans rien dire, attendant le moment fatidique où il va parler et dire une chose qui va surement me mettre en rogne. Mais, je dois garder mon calme. Parce que je sais que ce n'est jamais très méchant, je veux dire, au point où nous ne nous donnons pas non plus des baffes. Ce sont des affrontements, mais par les mots. Entre provocation et ironie, c'est assez dur de se sortir de ce guêpier. Mais je n'arrive pas à être sincère avec lui, je ne sais guère pourquoi. « - dis moi, ça t'arrive de faire preuve d'un peu de sympathie en dehors des jeux ? Je t'emmerde à ce point pour que tu me fuies ainsi ? » Oh, c'est qu'il deviendrait presque sentimental le petit Daxter.

Je roule des yeux, le regarde un moment, le détail du regard puis j'hausse simplement mes épaules, l'air de rien. Comme si je ne l'avais pas entendu, sauf que vu qu'il barre l'entrée, je suis obligé de lui répondre. Sauf si je me prend pour un genre de ninja et que je passe furtivement d'un côté ou d'un autre. « Tu crois sincèrement qu'après une partie aussi pénible, j'ai envie de t'entendre déblatérer des trucs sans queues-ni-têtes ? » Haussement de sourcils, je croise alors à mon tour mes bras sur mon torse. J'attends, j'attends qu'il dégage le passage, mais il n'est surement pas prêt de le faire. Je le sens, gros comme une maison. Puis oui, ma réponse est simple, direct et claire. Je n'ai pas envie de rire comme un idiot, parler de la pluie et du beau temps après une partie aussi pathétique. Déplorable, à pleurer. Je pense que même lui sature, mais il ne le montre simplement pas. Daxter, je ne l'ai jamais vu montrer ses émotions, du moins mis à part rire bêtement et balancer tout ce qui lui sort par la tête. Un enfant, oui si je dois le qualifier ça serait d'enfant. Parfois, j'avoue il me fait rire, ou du moins cette situation me fiat rire aussi. Mais, le dire face à lui, ça serait lui faire prendre la grosse tête. « Daxter, tu connais très bien la réponse. Pourquoi tu poses cette question ? » Méchant ? Pas du tout, simplement réaliste. Il sait très bien qu'il me tape sur le système la plupart du temps, oh oui il le sait. Mais il continue, on pourrait qualifier ça d'un genre de jeu. Celui qui met en rogne le plus vite possible l'autre. Parfois ça se fini en hurlements - non pas dans le sens couple qui se dispute, mais hurlements à la limite du haineux. Puis, quelques jours plus tard, nous laissons couler la chose et parfois, il arrive que nous puissions passer quelques minutes sans se chercher. Il n'est pas méchant au fond, c'est juste que ... C'est Daxter, il est comme il est. J'avoue ne jamais chercher pourquoi il est comme ça, un jour peut-être, mais pas aujourd'hui. « Je suis censé faire quoi pour passer au juste ? »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: oh je suis désolé, je suis allergique aux conneries ! - DAXTER.   

Revenir en haut Aller en bas
 

oh je suis désolé, je suis allergique aux conneries ! - DAXTER.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» LUYANA • "Je ne suis pas folle! Je suis spéciale..."
» Désolée...
» YASMINE ▽ J’suis gentil, j’suis gentil mais j’suis pas M. Ingalls !
» *Mais non, je suis pas bourrée...* {Aaron au début... Puis si d'autre veulent intervenir, à vot' bon coeur :D}
» Je suis là où tu m'as laissée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH MY GAME-BOY! :: 
hors-jeu
 :: Archives RP
-