C'est la fête de la rentrée ! Rendez vous au O'waluigi I love you
Cee. (Layton) et Liloon (Zelda) rejoignent le staff en tant que modératrices.

Partagez | 
 

 JAK&KING ¢ crowded streets are cleared away, one by one

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar






MessageSujet: JAK&KING ¢ crowded streets are cleared away, one by one   Ven 16 Déc - 22:48


Putain de bordel de sa mère la chienne. C'était vraiment très compliqué. En effet, Carolina avait déclaré sa flamme à King, et il ne savait absolument pas comment réagir pour ne pas la froisser. Parce que, déjà, il ne s'en était jamais douté – et il avait prié que ça soit faux à partir du moment où il avait eu le premier doute – et, ensuite, parce qu'il ne la voyait absolument pas comme une potentielle petite amie quoi. Plutôt comme une petite sœur, celle qui s'obstinait malgré l'interdiction des parents à venir le voir, celle qui lui tenait compagnie jusqu'à ce qu'il la force à rentrer chez elle, celle qui vérifiait que tout allait bien... Oui, non, Carolina, ce n'était pas un matériel potable pour une petite amie. King avait d'ailleurs des critères différents. Enfin, non, pas comme ça, mais il préférait pour l'instant valser entre plusieurs femmes, s'amuser, plutôt que de chercher un truc sérieux. Il avait 31 ans, il avait encore un peu le temps, non ? Il ne voulait pas réellement encore se poser. Ce fut en allant jusqu'au jardin de Wiggler qu'il songeait à toutes ces choses. Il ne se voyait pas trop faire face à Carolina, et il préférait éviter l'appartement au possible, car il ne voulait pas tomber sur Carolina.

Le matin il avait été appelé au Game Space par un joueur qui le choisissait comme son personnage préféré, il avait dû se laisser personnaliser dans la zone d'édition, puis il avait dû jouer pendant plusieurs heures – nuit blanche pour le joueur de l'autre côté de l'écran. En d'autres mots, King était exténué. Il sentait ses bras lourds, ses jambes courbatues. Il ne voulait qu'une chose, rentrer chez lui, mais il ne voulait pas, il avait peur de tomber sur sa colocataire. Bah oui, peur. Parce qu'il ne voyait absolument pas comment réagir après sa déclaration d'amour. Alors, du coup... Forcément, il évitait la maison. Il envisageait même carrément de dormir à la caserne de la police. Parce qu'il ne voulait absolument pas faire face.

Enfin bref. Il se baladait, songeur, son sac de jeu sur l'épaule, contenant son costume de catcheur, et son gilet pare-balle. Habillé d'une veste, et d'un jean, il conservait son badge dans la poche arrière, au cas où il doive intervenir pour une raison ou pour une autre. Ce fut dans cet état d'esprit un peu chaotique qu'il aperçut son petit frère par procuration, Jak, qui traînait lui aussi dans le parc. Restant légèrement à l'écart, il attendit quelques temps avant de s'approcher, puis de sa voix grave, il prit la parole en interpellant Jak :

« Eh, Jacky ! Ca fait un p'tit bail, qu'est-ce que tu fais ici? » Il s'approcha et tendit sa main à Jak afin de lui attraper le bras et le serrer contre lui pour lui donner une claque dans le dos, genre c'était trop son pote. Puis, il adressa un sourire large à son cadet de presque une décennie. Il se racla la gorge, avant de rajuster son sac sur son épaule. Ca faisait 3 jours qu'il n'était pas rentré à l'appartement, et ça se faisait sentir. Enfin, il pouvait se doucher à la zone de retour des jeux et tout, se laver, mais il n'avait pas de rasoir, par exemple, donc il avait maintenant une petite barbe qui le mûrissait légèrement.

Non, mais c'était vrai. Il évitait son chez soi comme la peste, et il avait préféré acheter quelques vêtements de rab' plutôt que de passer à la maison prendre des vêtements à lui, au cas où. Il ne voulait pas réellement s'expliquer à Carolina. Et certes, il avait 31 ans, il était un grand garçon, mais il ne pouvait pas vraiment y réfléchir là tout de suite. Il avait été dans le game space pendant un certain temps, et il avait l'oeil légèrement jauni à cause d'un coup de poing particulièrement bien placé, et les côtes douloureuses, mais il ne le montrait pas. Bah. Tant pis, hein, il venait d'un jeu de combat, et il n'y avait rien à faire pour changer. Il avait été Dwight jusqu'à un certain temps, puis il avait fini par embrasser pleinement son identité de jeu en abandonnant Dwight au profit de King. Parlez d'une fusion hein.

Il sourit à Jak, ne voulant pas forcément aborder les sujets sensibles. Mais bon, peut-être que ça lui ferait du bien de se lâcher. Après tout, Jak était comme un frère, donc il pouvait s'ouvrir à lui, non ? Bah, ça restait à voir.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar






MessageSujet: Re: JAK&KING ¢ crowded streets are cleared away, one by one   Dim 18 Déc - 18:31

image

C'est à croire que je suis maudit, c'est à croire que je suis fait pour avoir la poisse. Aujourd'hui est une sale journée je dois l'avouer, entre la bibliothèque qui est en immense bordel, une partie qui tourne au vinaigre parce que le gamin n'arrive pas à gérer la situation et une magnifique dispute avec une personne de ma connaissance. Malchanceux ? Surement, ou alors est-ce simplement mon caractère qui fait ça. Je n'en sais rien et à vrai dire, je n'ai pas envie de penser à ça. Parait que les choses s'arrangent avec le temps, ouais il parait seulement. Je ne dirais même pas que ce soucis m’énerve, je suis juste désespéré, un peu blasé aussi. Les mains dans les poches, à peine ais-je le temps de dire ouf que je me retrouve dans le jardin de Wiggler. Il est vide, personne ne se balade ni rien. Alors je pense devoir dire simplement tant mieux, au moins je vais pouvoir me vider la tête dans le meilleur des cas. Des années que je suis un jeu vidéo, une trilogie avec Daxter. Des années que nous nous hurlons dessus et à vrai dire, ce n'est pas prêt de s'arranger. Je reste debout, les mains dans les poches, pensif, voir un peu trop. Il y a des jours comme ça, je me dis que je devrais m'excuser, le prendre dans mes bras et me dire que je l'apprécie. Sauf que j'en suis incapable, je n'arrive pas, ou plutôt, je ne fais pas franchement d'efforts pour quiconque. Sauf la seule exception, une personne que je connais depuis que j'ai cinq ans, une personne que j'ai pris comme idole et si aujourd'hui je suis comme ça, c'est grâce à lui. Grâce à King, je suis devenu quelqu'un. De bien, je ne sais pas, mais je suis devenu quelqu'un. Parfois, je me demande ce qui serait arrivé, sans l'aide de King dans ma vie, sans son impact. Peut-être serais-je toujours cette personne discrète et effacée que j'étais avant. Tout en poussant un vague soupir, ma main se colle sur ma nuque.

« Eh, Jacky ! Ca fait un p'tit bail, qu'est-ce que tu fais ici? » Haussement de sourcils, un sourire s'affiche sur mon visage, sincère pour changer. Quand on parle du loup, il arrive au galop. Je n'ai pas le temps de dire quelque chose qu'il me prend dans ses bras. Quelque chose me turlupine alors, depuis quand King a de la barbe ? Je papillonne des yeux tout en me reculant vaguement, histoire de me retrouver face à lui. Je fixe sa barbe, d'un air intrigué. C'est changeant, et franchement ça lui va plutôt bien. « Oui ça fait un bail effectivement. C'est nouveau la barbe ? » Un vague rire se glisse hors de mes lèvres, face à King, je peux être ... Quelqu'un d'autre. Avec King, je fais des efforts pour essayer de surpasser cet handicape, ce truc que je n'arrive pas à montrer aux autres. L'amour que je peux avoir pour quelqu'un, les câlins, les bisous, c'est loin de là ce que je préfère, ou du moins, ça me fait fuir en quelques sortes. Je n'ai jamais compris pourquoi à vrai dire, peut-être parce que je suis inculte ? Allez savoir. Face à King, je n'ai pas peur des jugements qu'il peu avoir, je n'ai pas peur de lui dire ce que j'ai sur le coeur, même carrément me lâcher à un point où j'en suis méconnaissable. King, a toujours été une idole pour moi, surtout étant gamin. Peut-être parce qu'il m'a sauvé la peau simplement. Un genre de frère ? On peut dire ça dans les grandes lettres. « Pas grand chose, juste ... Me vider la tête. On va dire que j'ai passé une sale journée pour ne pas entrer dans les détails. Je te renvois la même question. »
Revenir en haut Aller en bas
 

JAK&KING ¢ crowded streets are cleared away, one by one

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» lion king spirit of war
» [Octobre] Isul Romantic King
» CAVALIER KING CHARLES F 5 ANS REFUGE DE BETHUNE 62
» FT de King [Terminé]
» Rolan, the Forgotten King

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OH MY GAME-BOY! :: 
hors-jeu
 :: Archives RP
-